Chemin de Compostelle de Nuits-Saint-Georges à Beaune.

Vingt-et-Unième journée : de Nuits-Saint-Georges à Beaune.

Nous quittons Nuits-Saint-Georges par la route de Chaux et prenons le sentier de découverte qui part à gauche dans le vignoble. Nous passons Belle Croix, Les Poirets, Les Cailles, Les Didiers et longeons la lisière du Bois de la Montagne au-dessus de Premeaux-Prissey. Nous continuons par le Clos de la Maréchale pour rejoindre Comblanchien. La commune est célèbre pour ses carrières de pierre d’où l’on extrait un calcaire compact de teinte beige (appartenant à l’étage du Bathonien) et de dureté comparable à celle du marbre. Ce matériau fut notamment utilisé pour la construction de l’Opéra de Paris. Il est appelé comblanchien en référence au village. Nous reprenons le chemin dans les vignes aux Essarts, passons Vieville, Les Chaillots, Le Clos des Langres, Les Madones, Buisson avant Ladoix puis Aloxe-Corton. En 775 l’empereur Charlemagne fit don d’une pièce de vigne d’environ 70 ouvrées lui appartenant qui était située sur le finage de « Curtis d’Othon » (Corton). Les bénéficiaires étaient les chanoines de la collégiale Saint-Andoche de Saulieu. Le lieu appartint ensuite au chapitre de la cathédrale d’Autun, aux hospitaliers de Sainte-Marguerite, à l’abbaye de Citeaux, aux templiers, aux ducs de Bourgogne, à la couronne de France et actuellement les Hospices de Beaune en possède un domaine. Toujours par les vignes nous atteignons le Faubourg Saint-Nicolas puis le Centre de Beaune. L’Hôtel-Dieu (Hospices de Beaune) de style gothique flamboyant avec toiture en tuile vernissée de Bourgogne, est fondé au XVe siècle par le chancelier des ducs de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins. Il est un des plus célèbres du monde, tant par sa fastueuse et remarquable architecture traditionnelle bourguignonne que par son prestigieux domaine viticole bourguignon dont la production est historiquement vendue aux enchères pour financer son fonctionnement, sous le nom de vente des hospices de Beaune. Actif jusque dans les années 1960, classé aux monuments historiques depuis 1862, il est à ce jour un musée d’histoire de la médecine et expose entre autres le polyptyque Le Jugement dernier de Rogier van der Weyden.

SC21 de Nuits Saint Georges à Beaune (Photos de l’Etape)

16,6 km

Altitude mini 220 m, altitude maxi 282 m

Ascension cumulée 186 m, descente cumulée 206 m

17,7 « km effort »