Chemin de Compostelle de Beaune à Chagny.

Vingt-Deuxième journée : de Beaune à Chagny

Nous quittons Beaune par le faubourg de Bouze et suivons dans les vignes la véloroute de Beaune-Santenay. Nous passons sous le Clos des Mouches, les Epenots et arrivons à Pommard. Les crus de Pommard mondialement connus étaient appréciés d’Henri IV et de Louis XV, de Ronsard et de Victor Hugo. Nous continuons par les vignes des Rugiens Bas et atteignons Volnay et son église Saint-Cyr et Sainte-Juliette du XIVe. Nous descendons vers la Chapelle Notre-Dame de Pitié, passons les Grands Champs, les Champans, les Criots et entrons dans Meursault. Le château fort de Meursault construit en 1337 par le seigneur Robert de Grancey fut démantelé en 1474 par ordre du roi Louis XI ; restauré puis à nouveau démantelé en 1633 par ordre de Richelieu, après la trahison d’Henri de Montmorency. Il a été remanié depuis en hôtel de ville avec son toit en tuile vernissée de Bourgogne. Nous poursuivons dans les vignes des Pelles, des Charmes, des Combettes et passons au-dessus de Puligny-Montrache à la Croix des Caillerets. Nous traversons Chassagne-Montracher. Village viticole moins connu pour sa carrière qui fournit un marbre rosé que l’on peut retrouver notamment dans la Pyramide du Louvre. Nous continuons dans les vignes de Cailleret, de la Boudriotte jusqu’à Morgeot. Nous descendons dans la vigne des Marauds pour passer la Dheûne et atteindre Remigny. L’église Saint-Antoine, de style romano-byzantin, remonte au XIIIe s. Nous suivons le Canal du Centre qui permet la jonction entre la Loire à Digoin et la Saône à Chalon (114 km, 81 écluses et 62 ponts). Nous arrivons à Chagny. En 1220, l’évêque de Chalon-sur-Saône Duran II fait établir un prieuré de 12 moines. L’église primitive a donc été bâtie sur les restes d’une chapelle antérieure vers la fin du XIIe siècle et le début du XIIIe siècle. L’ensemble du bâtiment s’inspire de l’architecture cistercienne (ordre religieux de l’abbaye de Cîteaux). L’église Saint-Martin est dominée par un clocher percé de baies à colonnettes. En 1839, Victor Hugo écrivait: « Il y a à Chagny un remarquable clocher roman, tour carrée, large, trapue, superbe. ». Depuis 1881, une grande briqueterie de Chagny fabrique entre autres les tuiles remarquablement colorées des toitures de Bourgogne.

SC22 de Beaune à Chagny (Photos de l’Etape)

21 km

Alyitude min 208 m, Altitude maxi 297 m

Ascension cumulée 213 m; Descente cumulée 224 m

23,1 « km effort »