Chemin de Compostelle de Proprières au Cergne

Vingt-Huitième journée : de Propières au Cergne

Nous quittons Propières en direction d’Azole et remontons le Cul du Loup pour atteindre le Col des Echarmeaux. De là et pratiquement jusqu’au Cergne, nous suivrons le chemin de Crête qui marque la limite entre les départements du Rhône et de la Loire. Nous montons à la vierge du Mont Joly et traversons le Bois du Perron pour atteindre le Col des Aillets. Après le Bois des Aillets, nous rejoignons le Col des Ecorbans. Nous traversons ensuite le Bois du Mont Pinay jusqu’au carrefour éponyme. Nous passons la Croix Bleue, traversons le Bois de la Raye pour atteindre le Col de la Bûche. Nous descendons vers Notre-Dame-de-Fatima avant de rejoindre le centre du Cergne. À la suite de la déroute de l’armée française en juin 1940, vingt enfants du pays (sur une population de 500 habitants) connaîtront la captivité. Le souci de leur santé et de leur retour était dans l’esprit de chacun et particulièrement dans celui de l’abbé Guyot, curé de la paroisse. Il demandait de prier avec lui par l’interaction de la Vierge et d’ériger une chapelle en son honneur pour leurs protections et leurs retours. Ainsi commencèrent les premiers travaux en 1943 avec la création d’un chemin d’accès. Celui-ci terminé, on entreprit aussitôt le nivellement du pic rocheux et sa transformation en esplanade. 1944 verra le début de la construction de la chapelle en pierres de la carrière Lauriac de Cours. Ce fut l’œuvre de volontaires bénévoles où l’amitié et la bonne humeur furent la règle. En même temps, un sculpteur de l’école de Rome, M. Arnaud sculpta une Vierge dans un bloc de Chauvigny. Tous les prisonniers rentrèrent d’Allemagne sains et saufs avant la fin des travaux qui se finirent en 1948. Le 15 août de cette année-là, le cardinal Gerlier la consacra. Elle fut baptisée « Notre-Dame-de-Fatima » (ville du Portugal où la Vierge est apparue à trois enfants en 1917. La communauté portugaise du Roannais s’y rassemble tous les 15 mai). Un matin de 1952, l’immense croix surplombant la chapelle s’effondra à l’arrière de l’édifice sans le détériorer. En 1984, M. Vibert, peintre parisien, réalisait gracieusement la fresque derrière l’autel. Elle est illuminée et sa silhouette peut être aperçue d’assez loin à la nuit tombée.

MT03 de Propières à Le Cergne (Photos de l’étape)

19 km

Altitude mini 571 m, Altitude maxi 871 m

Ascension cumulée 599 m, Descente cumulée 604 m

25 km effort.