Chemin de Compostelle de Navarrenx à Aroue

Soixante-Neuvième journée : de Navarrenx à Aroue.

C’est une étape entre Béarn et la province basque de Soule, la frontière étant le rivière Saison appelée aussi Gave de Mauléon. Après avoir franchi les remparts de Navarrenx, et la pont sur le Gave d’Oloron, nous montons vers le village de Castelnau-Camblong. Les origines de Castetnau-Camblong remontent au XIIIe siècle, lorsque deux colonies densément peuplées ont fusionné. En 1289, Gaston VII, Vicomte du Béarn, convertit la colonie lo Casteg-nau d’Arribere de Navarrenx en bastide. Dans le même temps, il a construit un château sur le territoire de Camplonc. Avec les fortifications de Navarrenx de l’autre côté du Gave, une barre défensive a ainsi été créée contre d’éventuelles attaques des Vicomtes de Dax. Après la côte de Pomarès, nous passons le pont médiéval sur le ruisseau Lausset. Nous traversons le bois de Languinas et passons une passerelle de bois sur le ruisseau Harcelanne. Nous remontons dans le bois de Lansouey, passons la ferme de Lacorne. Nous atteignons le hameau des Cherbeys et arrivons à Charre (dernier village du Béarn). Vicomte Gaston VII de Béarn de Moncade y construit un château sur une colline au sud du centre du village en 1287 pour protéger le gué de Cherbeleys, seul lieu de passage de l’artillerie lourde. L’église locale, dédiée à l’apôtre Simon Pierre. a été détruite pendant les guerres huguenots, comme la plupart des églises catholiques du Béarn. Au 17ème siècle, l’église a finalement été reconstruite, restaurée de 1881 à 1883. Nous passons le Saison et arrivons à Lichos (Premier village basque). Les découvertes de pièces de monnaie et les fondations d’un pont datant de la période gallo-romaine prouvent la colonisation de la municipalité dans l’Antiquité. La naissance de Saint Gratus, premier évêque du diocèse d’Oloron au Ve siècle a rapidement rendu le village célèbre. Son lieu de naissance à l’entrée du village a été la destination des pèlerinages pendant plusieurs siècles. Le saint a notamment été appelé pour la demande de protection contre la grêle. La coutume voulait que des canards soient sacrifiés les nuits orageuses,  ils étaient cloués aux portes des maisons. Nous passons la ferme de Bouhaben et arrivons à la ferme Bohoteguia près d’Aroue.

CS30 de Navarrenx à Aroue (Photos de l’étape)

18,4 km

Altitude mini 99 m, altitude maxi 182 m

Ascension cumulée 225 m, descente cumulée 247 m

20,7 km effort