Chemin de Compostelle de Portomarin à Palas de Rei.

Quatre-vingt-dix-huitième journée : de Portomarin à Palas de Rei.

Nous partons de Portomarin pour rejoindre les hameaux de Toxibo et Gonzar (de la paroisse Santa Maria de Gonzar), puis Castromaior (Santa Maria de Castromaior) et Hopital do Cruz et Vantas de Naron (attaché à San Mamede do Rio). Comme son nom l’indique, Castromaior est un des plus importants castros (équivalent ibérique de l’oppidum) de l’âge de fer dans le nord de la péninsule ibérique. Bien conservé grâce à la faible activité agricole dans la région, il permet d’admirer l’architecture telle que la pratiquaient les populations celtiques des Ve et Vie siècles av. J.-C., avant l’abandon du site devant l’avancée des romains. Nous entrons dans la commune de Monterroso et traversons les hameaux de A Previsa, Os Lameiros, Ligonde et Airexe (Paroisse Santiago de Ligonde). Nous atteignons la paroisse de Santiago de Lestedo sur la commune de Palas de Rei et traversons les hameaux de Portos, Lestedo, Os Valos, A Mamurria, A Brea, Abenostre, As Lamelas et O Rasario. Nous arrivons au centre de Palas de Rei. Le « Codex Calixtino » (nom propre d’un manuscrit enluminé du milieu du XIIe siècle contenant le texte le plus ancien du Liber Sancti Iacobi, conservé dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle) citait déjà Palas comme un arrêt obligatoire pour les pèlerins avant de faire face aux derniers tronçons de la route jacobine. Selon la tradition, la mairie doit son nom « pallatium regis » au palais du roi wisigoth Witiza, qui régnerait entre 702 et 710. À Palas, Witiza aurait tué le duc de Galice, Favila, père de Don Pelayo. L’église de Vilar de Donas est l’une des principales références du roman galicien. Ses peintures murales forment l’un des ensembles les plus remarquables et les mieux conservés de Galice. Palas de Rey possède un vaste patrimoine. Parmi les bâtiments les plus importants, nous pouvons mentionner : l’ancienne maison-tour de Filgueira; la tour-maison de Fontecuberta; le Pazo de Laia; le Pazo Mariñao; l’ancienne forteresse du Castro de Seixas; le Pazo de Pacheco, et enfin le château de Pambre, une forteresse construite par Don Gonzalo Ozores de Ulloa en 1375, qui a résisté à la révolte de 1467.

CS59 de Portomarin à Palas de Rei (Photos de l’étape)

25,7 km

Altitude mini 348 m, altitude maxi 724 m

Ascension cumulée 549 m, descente cumulée 427 m

31,2 km effort