Tour du Finistère Nord (Deuxième partie : De la Pointe Saint-Mathieu à Saint Pol de Léon par le sentier littoral).

Treizième Journée de Lilia à Guissény

De Kervelt en Lilia, nous reprenons le sentier littoral, à Lostrouc’h et Kerjégu. Nous passons Kélerdut, Porz Grac’h, le Roc’h Pelguent et Porz Gwenn. Nous arrivons à la pointe de Beg ar Spins et à la plage de la Grève Blanche. Nous continuons par les rochers de Saint-Michel et Yrolouc’h jusqu’à la plage de Koréjou. Nous passons Kergoff et atteignons la plage de Moguerau. Après Kréac’h an Avel, nous arrivons à la plage du Zorn, puis à la cale du Vougot limite entre les communes de Plouguerneau et Guissény. Le site Natura 2000 de Guissény, d’une superficie de 600 ha, regroupe des habitats très divers, tels que des habitats dunaires, des zones humides, une anse à sédimentation sablo-vaseuse qui joue un rôle très important en tant que site d’hivernage et de halte migratoire, et un étang d’eau saumâtre. La conjonction de ces facteurs a engendré une biodiversité exceptionnelle. Nous traversons la plage du Vougot jusqu’à la digue qui relie l’île de Croaz Hent à la terre. Nous passons la pointe de Beg ar Steïz et prenons la digue du Cornic pour rejoindre Mezbalanec en Guissény. Saint Sezny, moine irlandais, aurait débarqué dans l’estuaire du Quillimadec en 477 avec 70 disciples. Il s’installa d’abord au Lerret, du côté de Kerlouan. La légende dit que saint Sezny avait un compagnon nommé Brévalaire, et qu’ils tirèrent au sort pour savoir lequel des deux resterait au pénity de Kerlouan ; le sort favorisa Brévalaire, qui est resté patron de Kerlouan. Sezny passa sur l’autre rive à Kerbrézant, puis sur le site de son église actuelle. Il y aurait bâti un monastère en un lieu qu’il dénomme Guic-Sezny et vécu en grande sainteté avec ses disciples jusqu’à l’âge de 127 ans. Il serait mort en 529. Après sa mort, des Irlandais vinrent enlever son corps pour le ramener dans son évêché d’origine. Les cloches se mirent à sonner toutes seules pour alerter les Guisséniens qui ne purent récupérer qu’un bras du saint. Celui-ci est conservé dans un reliquaire datant du XVIIIe siècle.

TF13 De Lilia à Guissény (Photos de l’étape)

18,6 km (20,6 km effort)