Saint-Pol – Paris par les chemins de Pèlerinage (Troisième partie – Chemin du Mont Saint Michel, du Mont-Saint-Michel à Alençon)

Trente-huitième Journée de Bagnoles de l’Orne à Carrouges.

De Bagnoles de l’Orne, nous montons dans la forêt de la Ferté Macé toujours en suivant le GR22. Nous sortons de la forêt aux Bruyères et rejoignons la vallée de la Cour, pour rentrer dans la forêt de Magny. Nous descendons vers la Chapelle Saint-Antoine et continuons vers le carrefour Saint-Patrice.

Dès le Vie siècle, des ermites s’établirent près de la source miraculeuse dédiée à Saint-Antoine et y construisirent la chapelle, lieu de pèlerinage toujours vivace.

Arrivés au-dessus de Saint-Patrice du désert, nous suivons sur quelques centaines de mètres le D241 jusqu’au Fauconnier. Nous prenons le chemin qui mène au Fourneau et à l’étang du petit Jard, puis au Noë Panier. Nous atteignons ensuite les roches d’Orgères avant La Gassel.

Les roches d’Orgères sont des blocs de grès armoricain surmontées d’un calvaire. Toutes sortes de légendes, encore vivantes, entourent ce site ; l’une d’elles raconte que ces rochers auraient été abandonnés là par le diable, à la suite d’un lutte en plein ciel pour la conquête du Mont-Saint-Michel.

Nous continuons vers La Lambertière et la Maison Neuve avant de monter aux Nöes et de redescendre par le bois de Monthard vers la petite ville de Carrouges.

Ancienne place forte située à la frontière du Maine, la première forteresse de Carrouges, mentionnée au XIIe siècle, était bâtie sur la colline où s’élève aujourd’hui le bourg. Un nouveau château fut construit dans la plaine autour d’un donjon du XIVe siècle, à machicoulis. Cédé à l’état en 1936, le château, propriété des Monuments Nationaux , est ouvert au public. Dans la collégiale Notre Dame qui se trouve à proximité, se trouve le siège du Parc Naturel Régional Normandie Maine.

RP38 de Bagnoles de lOrne à Carrouges (Photos de l’étape)