Saint-Pol – Paris par les chemins de Pèlerinage (Quatrième partie – Chemin du Mont Saint Michel, de Paris à Alençon)

Cinquantième Journée de Rambouillet à Dampierre-en-Yvelines

De Rambouillet, nous rejoignons dans la forêt domaniale de Rambouillet, l’étang d’Or. Nous suivons le GR1 qui traverse la Bois domaniale de la Villeneuve jusqu’ à l’étang de la Tour. Nous traversons la Route Saint-Georges et rejoignons le village de Saint Benoit où se trouve l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (La Faisanderie). Nous continuons vers la Tuilerie et descendons dans le vallon de l’Abbaye des Vaux de Cernay. Dans ce qui est devenu un hôtel de luxe, on raconte une légende d’une fontaine miraculeuse où burent Saint-Louis et son épouse Marguerite de Provence…

Nous remontant en foret vers un joli chaos de grès qui domine le vallon, puis continuons vers le carrefour de la Mare Plate dans le Bois domanial des Maréchaux. Le GR nous amène au hameau de Fourcherolles puis à Dampierre-en-Yvelines.

Le château de Dampierre est un château français de style classique construit dans le dernier quart du XVIIe siècle par Jules Hardouin-Mansart, sur les ordres du duc de Chevreuse, Charles Honoré d’Albert, gendre de Colbert, il est situé dans un vaste parc dessiné par Le Nôtre.

Ce soir nous coucherons dans la maison de Fer de Dampierre. La conception de cette Maison de Fer revient à l’ingénieur Bibiano Duclos. Réalisée à la fin du XIXe siècle et présentée à l’Exposition universelle de 1889 à Paris, elle était entièrement démontable, illustrant les avancées technologiques de l’époque et la volonté de construire des maisons légères, transportables et à coût modeste. Elles seront exportées en nombre pour devenir des habitations coloniales. Après l’exposition, elle fut installée ici à Dampierre.

RP50 de Rambouillet à Dampierre (Photos de l’étape)