Paris-Rome par les chemins de Pèlerinage (Deuxième partie – Chemin d’Assise, traversée du Morvan, de Vézelay à Cluny)

Dix-Septième étape du Lac des Settons à Anost

Nous longeons la rive gauche du lac jusqu’à son point le plus au sud « le Haut de la Vente », nous bifurquons pour rejoindre le hameau de Grosse et nous continuons notre ascension dans le Bois de Sérault jusqu’au hameau de la Chaise (713 m d’altitude).

Nous quittons le GR13 direction le hameau de L’huis Prunelle en contrebas où nous prendrons l’ancienne voie romaine qui nous amènera jusqu’à la source de la Cure, le point culminant de notre journée (739 m).

Depuis notre départ de Clichy, nous sommes dans le bassin versant de la Seine, nous avons remonter la Seine, puis l’Yonne et enfin la Cure. Dans quelques mettre nous passerons la ligne de partage des eaux et descendrons dans le bassin versant de la Loire.

La descente vers Anost est assez rapide comme l’indique son nom « la ruée de l’Enfer », nous descendons le long du vallon du ruisseau des Pêchues ! Celui-ci je jette à Anost dans le Corterin, qui se jettera dans la rivière de la petite Verrière, affluent de la Chaloire, affluent de la Celle, affluent de l’Arroux, affluent de la Loire…

Perché à une altitude de 550 m, le petit village d’Anost (nous sommes maintenant dans la Saône et Loire) se situe au cœur du Haut-Morvan montagnard, plus précisément dans la partie nord de la région du Haut Folin et du Mont Beuvray aux sommets massifs, arrondis ou tabulaires, séparés par des vallées souvent encaissées, à pentes raides

CR17 du Lac des Settons à Anost (Photos de l’étape)

17.8 km,

Altitude mini: 458m, Altitude maxi: 739m,

Ascension cumulée: 289m, Descente cumulée: 406m.

KM EFFORT: 20.7