Paris-Rome par les chemins de Pèlerinage (Sixième partie – Chemin d’Assise, de Lucques à Assise)

Soixante-Treizième étape de Sienne à Buonconvento.

De Sienne nous suivons la Via Francigena. Nous passons Bucciano, puis Isola d’Orba.

Le chemin nous emmène ensuite à travers les cultures arides (nouvelle « meseta » en Toscane) à Ponte a Tresoa, puis Cuna et traversons Quinciano avant d’atteindre Ponte d’Arbia.

Le nom est dû précisément au pont qui élève le ruisseau Arbia. L’emplacement a été documenté depuis le début du Moyen Âge car il est situé le long du parcours de l’ancienne Via Francigena. En particulier dans l’itinéraire de Sigerico, archevêque de Canterbury, la localité représentait l’étape XIV (Submansio) et s’appelait alors Arbia. Le 24 août 1313, à moins d’un kilomètre de la ville, meurt Henri VII de Luxembourg, empereur du Saint-Empire romain germanique, dont Dante parle également dans la Divine Comédie. Selon des sources historiques, l’empereur aurait été empoisonné pendant la communion par un frère du couvent de Buonconvento. Le pont qui donne son nom à la ville a été construit par la municipalité de Sienne en 1388, et reconstruit en 1656 sous le règne du prince Mattia de ‘Medici, gouverneur de Sienne.

Nous passons ensuite Serravalle et arrivons à Buonconvento. Le nom dérive du latin « Bonus Conventus », lieu heureux et chanceux.

Demain nous quitterons la Via Francigena pour reprendre le chemin d’Assise. Direction l’Ombrie par le sud-est de la Toscane.

 

CR73 de Sienne à Buonconvento (Photos de l’étape)

30,5 km,

Altitude mini: 142m, Altitude maxi: 347m,

Ascension cumulée: 408m, Descente cumulée: 604m.

KM EFFORT: 34.6