Chemin de Compostelle de Bellemagny à Belfort.

Dixième journée : de Bellemagny à Belfort.

Nous quittons Bellemagny par les Grands Champs, traversons Bois le Haut avant de quitter l’Alsace et d’entrer en Franche-Comté par le Haut Bois et les Grands Champs d’Angeot. Nous nous dirigeons vers la Goutte Beneuquin et traversons le Bois de la Grange avant d’atteindre le village de Lagrange. Par le Bois d’Evenotte, nous rejoignons Bethonvilliers, village sans clocher. Nous continuons sur Menoncourt, puis Phaffans. Nous traversons Denney et montons sur le Bromont puis atteignons le Bois de la Miotte. La colline de la Miotte abrite un fort, comprenant une tour (supposée d’être le vestige d’un château médiéval), qui fut longtemps le principal symbole de la ville, avant d’être supplantée par le Lion de Belfort ; elle reste cependant un symbole de la ville. Établie dans la trouée de Belfort, la cité est implantée sur une importante voie de communication où les premières activités humaines se manifestent dès la Préhistoire. Cet emplacement particulier joue un rôle important tout au long de son histoire, notamment au XIVe siècle, quand la cité est connue sous le nom de Bellumfortum. Cette situation stratégique au cœur de la trouée de Belfort a fait d’elle une place forte militaire et une cité de garnison aux frontières des mondes rhénan et rhodanien. A partir de 1648, Louis XIV confie à Vauban le projet de fortifier Belfort en se basant sur les ruines de l’ancien château médiéval. Le Lion de Belfort est l’œuvre du sculpteur alsacien Auguste Bartholdi. Il est fait de blocs de grès rose taillés séparément puis assemblés contre la falaise calcaire du château. Il mesure 22 m de long et 11 m de haut. Les travaux ont commencé en 1875 et se sont achevés en 1880. Il a été réalisé en hommage à la résistance de Belfort lors de son siège de 1870 et à ses victimes. Le quartier le plus ancien de la ville s’est développé au pied de la Citadelle. L’architecture est un héritage de l’Alsace avec des maisons à colombage aux couleurs vives et gaies. Sur la Place d’Armes se trouvent la Cathédrale Saint-Christophe et l’Hôtel de Ville. La Cathédrale, en grès des Vosges, a été construite en 1727 pour remplacer l’ancienne collégiale de Saint-Denis devenue trop exiguë. Le Musée des Beaux-Arts occupe la Tour 41 et les expositions temporaires des Musées de Belfort, la Tour 46.

SC10 de Bellemagny à Belfort; SC10 Belfort (Photos de l’Etape)

20,3 km

Altitude mini 340 m, Altitude maxi 409 m

Ascension cumulée 219 m, Descente cumulée 197 m

22,5 « km effort »