Chemin de Compostelle de Gy à l’Abbaye d’Acey.

Seizième journée : de Gy à l’Abbaye d’Acey.

Nous quittons Gy par la haute ville et la croix Nardin. Nous montons dans le Bois de Natoy, passons les Champs Rouget et redescendons sur le village d’Autoreille. Nous montons dans le Bois de la Vergenne jusqu’au Mont Colombin, nous traversons le Bois de la Charme puis le Bois Combe au Goux et atteignons la Mont Varin. Nous traversons les Grands Bois puis le Bois des Prêtres pour arriver à Marnay. L’ancien château féodal du XIIIe siècle domine l’Ognon, affluent de la Saône. La porte du pont-levis et la cour ont été conservées, comme le bel escalier en viorbe hélicoïdal, construit dans la tour ronde aux fenêtres à meneaux et accolades. L’église Saint-Symphorien présente une pietà de la Renaissance, quelques beaux tableaux et plusieurs statues du xve siècle, un chemin de croix en terre cuite émaillée. L’Hôtel de ville a été construit au XIVe siècle par la famille Terrier de Santans. Il présente une façade à deux niveaux, percée de fenêtres à meneaux de la renaissance, et encadrée de deux avant-corps. Le couvent des Carmes construit à la fin du XVIIe siècle abrite le pôle scolaire et culturel de Marnay. Plusieurs maisons à tourelles, des XVe et XVIe siècles, ainsi que de belles maisons bourgeoises de tisserands et de vignerons des XVIIIe et XIXe siècles (rues Bizot et Gambetta, anciennement rue des Tisserands). Les ruelles ou trajes, ruelles traditionnelles percées entre les maisons. Nous prenons l’ancienne voie ferrée aujourd’hui véloroute en direction de Chenevrey et continuons jusqu’à Morogne. Nous prenons le pont de Banne, la Prairie, le Pré l’Abbé et traversons le Bois de Vandenoy et arrivons à l’Abbaye d’Acey. Abbaye importante au Moyen Âge, située en terre d’Empire, à la limite des duché et comté de Bourgogne, elle a eu une histoire marquée par les destructions des guerres mais aussi par la dégradation liée au régime de la commende. Vendue comme bien national en 1791, l’abbaye est redevenue un lieu monastique dans la deuxième moitié du XIXe siècle et ses bâtiments du XVIIIe siècle ont été relevés comme l’église du XIIe siècle. En 2010, l’abbaye Notre-Dame d’Acey compte 24 moines cisterciens-trappistes et reçoit des personnes désireuses d’accomplir une retraite religieuse.

SC16 de Gy à l’Abbaye d’Acey (Photos de l’Etape)

28,7 km

Altitude min 198 m, Altitude maxi 347 m

Ascension cumulée 293 m, Descente cumulé 327 m

31,6 « km effort »