Chemin de Compostelle de Nasbinals à Sain-Chély-d’Aubrac

Quarante-Cinquième journée : de Nasbinals à Saint-Chély d’Aubrac.

Nous quittons Nasbinals. Nous passons le Coustat et Pascalet. Nous atteignons Aubrac. Aubrac est un village de la commune de Saint-Chély-d’Aubrac. Ce village doit son existence à la création au XIIe siècle d’un hôpital monastique, la domerie d’Aubrac, duquel il a hérité son nom. Au cours du Moyen Âge et de l’Époque moderne, l’hôpital est un centre politique et économique de premier plan dans la région et une étape sur la via Podiensis, un des chemins de Compostelle. Ce n’est qu’après le départ de la communauté ecclésiastique, pendant la révolution française, que le village prend son essor au cours du XIXe siècle, en tant que lieu d’habitation, de commerce fromager, de foire aux animaux d’élevage et de tourisme. Après un déclin au milieu du XXe siècle, il est devenu depuis les années 1980 un des principaux centres touristiques du plateau d’Aubrac, en dépit d’une population permanente très faible. Située à 1310 mètres d’altitude, l’église Notre Dame des Pauvres est un des vestiges de l’ancienne domerie d’Aubrac, avec la tour des Anglais et un des bâtiments de l’ancien hôpital des pauvres. Elle fut fondée entre 1108 et 1125 par l’abbaye de Conques à l’initiative d’Adalard, grand personnage flamand, mais échappe rapidement au contrôle du monastère rouergat. Nous passons la Croix de Bois avant de descendre sur Belvezet et la vallée de la Boralde. Nous passons Del Sail et Les Termes. Nous arrivons à Saint Chély d’Aubrac. En occitan le nom de la commune est Sanch Èli d’Aubrac, en référence à saint Éloi (dont la statue est présente dans l’église). Cependant, à la suite d’une mauvaise interprétation du nom par des scribes, le ch a été transféré du premier au deuxième mot, nous donnant la forme française officielle aujourd’hui : Saint-Chély-d’Aubrac. L’Église romane des XIe et XIIe siècles, est mentionnée parmi celles que Pons Étienne donna en 1082 à l’abbaye de Saint-Victor de Marseille sous le nom de Saint-Éloi au-dessous de Belvezet. Elle est reconstruite au XVe siècle, à la suite de son incendie vers 1385 au cours de la guerre de Cent Ans, autour d’une tour des anciennes fortifications lui servant de clocher. Avec ses gros arcs doubleaux, sa tribune a beaucoup de caractère.

CS06 De Nasbinals à Saint Chély d’Aubrac (Photos de l’étape)

16,1 km

Altitude mini 794 m, Altitude maxi 1372 m

Ascension cumulée 304 m, Descente cumulée 688 m

19,1 km effort.