Chemin de Compostelle de Arzua à Saint-Jacques de Compostelle

Centième journée : de Arzua à Santiago.

Nous partons d’Arzua de bonne heure pour notre plus longue et ultime journée de marche, nous traversons le hameau As Barrosas de Santiago de Arzua, puis les hameaux de Pregontono, Cortobe (après avoir traversé le Rio Vello), A Peroxa, A Taverna Bella et A Calzada, tous rattaché à la paroisse de Burres dans la commune de Arzua. Nous passons ensuite dans la commune de O Pino, traversons les hameaux de A Colle, A Boavista, A Salceda (dépendant de la paroisse de San Breixo de Ferreiros), puis Oxén, As Ras, A Brea, A Rabina (dépendant de San Miguel de Cerceda), puis O Emplame (dépendant de San Lorenzo de Pastor), puis descendons sur Santa Irene, A Rua, O Pedrouzo, Santo Anton (de la paroisse de Santaia de Arca) et enfin O Amenal et Cimadevilla (dépandant de San Miguel de Pereira). Nous arrivons dans la commune de Saint Jacques de Compostelle, après avoir contourné l’aéroport, au hameau de San Paio (paroisse de San Paio de Sabuguiera). A Lavacolla, les pèlerins se purifiaient, en se lavant et en changeant leur vêtement, avant d’entrer dans la ville de « Monsieur Saint Jacques ». Après Villamaior, nous arrivons à San Marcos rattaché à la paroisse de Santa Eulalia de Bando. Au Monte do Gozo « mont de la joie », nous apercevons pour la première fois la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle. En 1989, de grands travaux furent réalisés pour accueillir le pape Jean-Paul II, lors de sa venue à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse. Nous entrons dans la ville par la Porta do Camino, suivons la Rue Casas Reiais, jusqu’à la place de Cervantes, prenons la Rua da Acibecheria et arrivons à la Praza do Obradoiro. Devant nous la facade de la cathédrale, de style baroque qui protège l’entrée romane d’origine : le Portico de la Gloria. Au centre apparait Saint-Jacques le Majeur, en habit de pèlerin, au-dessus de ses deux disciples Athanase et Théodore. Nous entrons avec une certaine émotion dans le chœur de la cathédrale, nous dirigeons vers le maitre autel qui abrite la statue de Saint-Jacques et la crypte où se trouve la sépulture de l’apôtre. L’émotion est à son comble lorsque durant l’office nous assistons au balancement du « botafumeiro ».

CS61 de Arzua à Santiago de Compostella (Photos de l’étape)

38,8 km

Altitude mini 208 m, altitude maxi 408 m

Ascension cumulée 714 m, altitude cumulée 838 m

46 km effort ! Ultreïa !