Chemin de Compostelle de Maizières à Gy.

Quinzième journée : de Maizières à Gy.

Nous quittons Maizières et prenons la direction du Grand Mont. Nous descendons la Combe aux Merles, et prenons le Creux des Vernes. Nous passons la Vaussières et logeons le Bois du Charmont. Nous traversons la route de Frétigney çà Recologne et montons dans le Bois des Génévres et arrivons à la Grotte de la Baume Noire. Treize espèces, ou groupes d’espèces, de chauves-souris fréquentent actuellement la cavité. L’intérêt principal réside dans la présence de la plus grosse colonie d’hibernation connue en Franche-Comté, pour le Minioptère de Schreibers, avec près de 10 000 individus, soit environ 95 % des effectifs régionaux hivernaux. De plus, cette cavité constitue, en lien avec une autre grotte proche, un complexe majeur pour l’hibernation du Grand rhinolophe avec des effectifs moyens de 300 individus. Elle fait également partie des sites favorables à la Barbastelle d’Europe et aux autres espèces fissuricoles, en raison des conditions climatiques froides du porche d’entrée. Nous traversons le Bois du Vermot, puis le Bois de Grachaux. Nous passons Grachaux et remontons vers les Malbuissons. Nous prenons le chemin de la Ferme des Combes, et redescendons sur Bucey-lès-Gy par les Vignes du Félot. Ancien village de vignerons blotti au fond de la Vallée de la Morthe, Bucey-les-Gy a gardé le souvenir d’un passé prospère et glorieux. Ses maisons vigneronnes, ses caves voûtées parsèment le village. « La Morthe », qui y prend sa source, et le vaste réseau de canaux ont ciselé le paysage et l’architecture. L’église et son clocher porche sont du XVIIIe siècle ; la mairie-lavoir du 1er empire, le presbytère du XIXe siècle, le calvaire biface de la rue du St Rocher, les maisons vigneronnes en fond une cité de caractère. Nous passons la chapelle Notre-Dame-du-Chêne-Béni et arrivons à Gy. Bourg pittoresque, seigneurie privilégiée des archevêques de Besançon durant sept siècles, Gy est une cité comtoise qui conserve la patine d’une richesse viticole ayant eu son apogée au XVIe siècle. Son château domine de manière intemporelle la plaine de la Saône. Dans le haut de la ville, l’église, la cure et les demeures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles s’imposent naturellement avec leurs portes à bandeaux décorés, leurs fenêtres à meneaux, leurs magnifiques entrées de cave…

SC15 de Maizières à Gy (Photos de l’Etape)

23,5 km

Altitude mini 212 m, Altitude 388 m

Ascension cumulée 578 m, descente cumulée 594 m

29,3 « km effort »