Chemin de Compostelle de Mont-Roland à Saint-Jean-de-Losne.

Dix-huitième journée : de Mont Roland à Saint-Jean-de-Losne.

Nous quittons le Mont-Roland et descendons sur Sampans. Nous continuons vers le Bois des Potets et longeons l’A36 au Bois des Ruppes, limite entre les départements du Jura et de la Côte d’Or. Nous atteignons la ferme de la Buissière, passons au-dessus de l’A39, traversons le Bois Clair et passons au-dessus de l’A36 pour rejoindre le village de Saint-Seine-en-Bâche. Le village doit son nom à Saint-Seine (Sanctus Sequanus), ermite puis abbé du vie siècle établi en Bourgogne, et à Baascha ou Bauscha, mot d’origine gauloise signifiant « bois ». Au 11ème siècle, il y avait un prieuré (monastère sans abbaye comme chef). L’église Saint-Janvier a un long passé. Il y aurait des sarcophages sous le clocher.  Par les Guches, nous atteignons les bords de la Saône. Nous suivons le chemin qui longe le bord de la rivière et passons les champs de la Fournière, des Combottes, du Pré Saint Eloi, des Boiveaux, des Carootes et de Pré Philippon. Nous arrivons au Champ Bossu, départ du Canal du Rhône au Rhin sur la commune de Saint-Symphorien-sur-Saône. Le Canal du Rhône au Rhin passe par Dole, Besancon, Montbeliard et Mulhouse et rejoint au bout de 375 km et 114 écluses le grand canal d’Alsace à Niffert. Nous continuons le long de la Saône en passant les champs du Pré de la Motte et du Grand Pré avant Losne. Nous franchissons la Saône par le pont de l’Europe et atteignons Saint-Jean-de-Losne. À cet endroit, la voie romaine entre Salins et Dijon, utilisée pour transporter le sel comtois, franchissait la Saône. L’agglomération se situait en face sur l’autre rive, à Losne. Notre-Dame-de-Losne, un prieuré dépendant de Cluny s’y trouvait, sa fondation remonterait au VIIe siècle et cet établissement était le siège d’un évêché. Son église resta cocathédrale de l’évêché de Chalon jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. Saint-Jean-de-Losne n’était qu’une banlieue de Losne, et s’est développé grâce à la batellerie. Il explique ainsi la très petite taille de cette commune. Bénéficiant d’une place privilégiée avec un pont sur la Saône, terrain neutre entre l’Empire et le Royaume, une entrevue entre Louis VII et Frédéric Barberousse s’est déroulée à cet endroit en septembre 1162. Ce n’est qu’en 1678 que la Saône ne sera plus une frontière.

SC18 de MontRoland à SaintJeanDeLosne (Photos de l’Etape)

19 km

Altitude mini 181 m, Altitude maxi 341 m

Ascension cumulée 33 m; Descente cumulée 192 m

19,3 « km effort »