Chemin de Compostelle de Moroges à St-Gengoux le National.

Vingt-Quatrième journée : de Moroges à Saint-Gengoux-le-National.

Nous quittons le hameau de Cercot et traversons la N80 pour rejoindre le centre de Moroges. Nous passons Fissey et nous dirigeons vers Les Buis et Cruchaud. Le chemin suit la crête en bordure des Roches qui dominent les vignobles des Côtes chalonnaises. Nous passons le Champ Taillon, puis les Bécasses et atteignons le haut du village de Montagny-les-Buxy. Montagny est une AOC de la côte chalonnaise. Sa superficie est de 301 hectares exploités exclusivement en blanc (chardonnay). Cela se répartit avec 102 hectares d’appellation village et 199 hectares de premier cru (les burnins, les coères, bonnevaux… ). Cette appellation est exploitée sur les communes de Buxy, Saint-Vallerin, Jully-les-Buxy et Montagny-lès-Buxy. Nous passons la Croix de Saint-Morille et continuons jusqu’à la statue de la Vierge qui domine du bord de la falaise la commune de Saint-Vallerin. Nous passons ensuite les Grandes Terres au-dessus de Chenôves et de Saules et arrivons dans le quartier bas de Culles-les-Roches. Nous passons le Pertuis du Bois, le Crot, les Essarts et la Sachette avant de redescendre sur Saint-Gengoux-le-National. En 925, les Bénédictins de Cluny placent l’église sous le vocable de saint Gengoul (d’où le nom de la cité). Quelques années plus tard, l’église est offerte en don aux moines de Cluny. En 1120, une nouvelle église est construite. En 1166, Saint-Gengoux et ses alentours sont cédés au Roi Louis VIII. En 1200, le Roi accorde une charte royale à la ville, qui devient, en 1246, Saint-Gengoux-le-Royal. En 1793, suite à la Révolution, Saint-Gengoux-le-Royal, devient Jouvence. Nom qui ne restera pas longtemps, puisqu’à la Restauration, il redeviendra Saint-Gengoux-le-Royal, puis en 1870, la ville prendra son nom définitif de Saint-Gengoux-le-National. Mais les habitants de Saint-Gengoux s’appellent toujours les Jouvencaux (et Jouvencelles). Le lavoir fut construit en 1857, il recueille les eaux de la fontaine de Jouvence. Cette ancienne fontaine donna son nom à la ville en 1793. Elle fut construite plus près du château, après que la Grande Fontaine fut couverte. Cette fontaine était encore considérée comme miraculeuse au 18ème siècle.

SC24 de Moroges à SaintGengoux (Photos de l’Etape)

17,6 km

Altitude mini 249 m, Altitude maxi 420 m

(Ascension cumulée 298 m; Descente cumulée 381 m)

20,5 « km effort »