Chemin de Compostelle( de Saint-Jean-Saint-Maurice à Pommiers-en-Forez

Trente-Deuxième journée : de Saint-Jean-Saint-Maurice à Pommiers-en-Forez.

Nous quittons Saint-Maurice-sur-Loire en direction du hameau de Badolle, puis de Plaigne, jusqu’au village de Bully. L’église est dédiée à Saint-Michel. Nous passons la ferme du lieu dit Issoire et arrivons à Dancé. Par Patureau et Senouche, nous atteignons le village d’Amions. Dancé et Amions sont regroupés avec Saint-Paul-de Vézelin depuis le 1er janvier 2009 sous le nom de la commune de Vézelin-sur-Loire. Mais la Loire nous ne la voyons plus depuis Saint Maurice. Les gorges se trouvent à plus d’un kilomètre à l’Est. Nous nous dirigeons vers la Forêt de Bas, puis passons l’autoroute A89, et après la ferme de Dagues arrivons au château-prieuré de Pommiers-en-Forez. Le site du prieuré fut d’abord occupé par une villa gallo-romaine qui donna au lieu un nom latin, Pommaria, c’est à dire « verger » ou Pomerium, la limite tracée par un sillon de charrue lors d’un rite de fondation. Une borne milliaire du II ème siècle, découverte en 1880 et relevée en 1987 par les Amis du Vieux Pommiers, témoigne de l’occupation romaine. C’est au IXe siècle que les premiers moines s’installent à Pommiers. Ces bénédictins construisent la première église du village, l’église Saint-Julien, qui est aujourd’hui utilisée comme habitation. Au Xe siècle, les moines adhèrent à la réforme clunisienne et comme ils prospèrent sous la houlette de Cluny, ils construisent l’église actuelle de Pommiers, Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Au tournant du XIVe et du XVe siècle lors de la guerre de Cent Ans le village est fortifié et entouré d’un rempart. En 1789, avec la Révolution, les moines sont chassés de leur prieuré qui est confisqué et vendu comme bien national. Ce sont dorénavant différentes familles bourgeoises qui vont acquérir le prieuré et l’habiter en le transformant en château. En 1946, une oblate, Marie-Thérèse de Rosemont rachète le château et fonde une association qui y accueille des prêtres en retraite. Mais en 1990, l’association n’ayant plus les moyens d’entretenir le château, le vend ainsi que toutes ses dépendances au conseil général de la Loire qui depuis le restaure et le fait visiter. L’intérieur de l’église recèle de nombreux trésors. Et en particuliers des fresques du XVe siècle.

MT07 de SaintJeanSaintMaurice à Pommiers (Photos de l’étape)

19,4 km

Altitude mini 314 m, Altitude maxi 564 m

Ascension cumulée 382 m, Descente cumulée 370 m

23,2 km effort