Chemin de Compostelle de Montverdun à Montbrison

Trente-Quatrième journée : de Montverdun à Montbrison.

Nous quittons Montverdun par le hameau des Plagnes, et montons dans le bois du Mont d’Uzore. Nous traversons Chalain d’Uzore. Le château datant du XIIIe siècle, demeure historique du Forez, ainsi que l’église du XIe siècle, sont classés « monuments historiques ». Nous traversons la plaine pour atteindre Champdieu. Champdieu se forma au Xe siècle (980) autour d’un riche établissement bénédictin, dépendance de l’abbaye auvergnate de Manglieu. La seigneurie de Chandieu revenait au prieur, vassal du comte de Forez et Lyon. Ce dernier devait en assurer la garde. Au XIVe siècle, la venue des routiers incita les prieurs à construire deux enceintes fortifiées pour protéger le bourg. La première était constituée par la muraille du « Vingtain » et de ses tours, elle enfermait l’essentiel de l’ancien bourg. La seconde, comprenant l’église et le prieuré. Le village a grossi, s’est ceint d’une muraille pendant la guerre de Cent Ans, et nous est parvenu quasi intact aujourd’hui. Nous montons par le Muret sur le chemin en corniche qui nous amène à Curtieux et redescendons vers Montbrison. Montbrison, cité historique mentionnée dès la fin du XIe siècle, est considérée comme la capitale historique du Forez. De ce passé prestigieux, la cité conserve un patrimoine important, dont la collégiale Notre-Dame-d’Espérance est l’illustration la plus imposante. La collégiale est une église gothique construite du début du XIIIe siècle à la seconde moitié du XVe siècle, construite de l’est (chœur) vers l’ouest (portail et tour). L’église comprend trois vaisseaux sans transept avec une nef de cinq travées et une travée droite pour le chœur. L’abside est polygonale à cinq pans. Chaque collatéral se termine par une chapelle située au niveau du chœur. Des chapelles latérales ont été ajoutées à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle. Au sommet de la colline centrale de Montbrison était positionné un château dont il ne reste que des ruines. A la place actuellement, il y a un calvaire avec trois croix installées en 1870. Le Vizézy est la rivière qui traverse la ville. De nombreux ponts sont nécessaires pour le franchir. Du fait de sa présence en son cœur, Montbrison est surnommée Venise du Forez

MT09 de Montverdun à Montbrison (Photos de l’étape)

16,6 km

Altitude mini 369 m Altitude maxi 500 m

Ascension cumulée 267 m Descente cumulée 245 m

19,3 km effort