Chemin de Compostelle de Retournac à Vorey-sur-Arzon

Trente-Huitième journée : de Retournac à Vorey-sur-Arzon.

Nous quittons Retournac, passons la Loire pour rejoindre Retournaguet. Nous suivons le GR3, passons le ruisseau du Cros et montons vers Chantegrail, nous redescendons vers Ventressac avant de rejoindre Chamalières-sur-Loire. L’histoire de Chamalières est intimement liée à la présence autrefois d’un important prieuré, qui se développa surtout à partir de la fin du Xe siècle. L’ancienne église Saint-Gilles de ce prieuré, datant du XIe siècle et demeurée à peu près intacte, forme le principal attrait du bourg. À l’entrée se trouve un bénitier en pierre, taillé au XIIe siècle par des moines de Cluny, et offert ensuite à l’église de Chamalières. Ce bénitier d’environ 1,35 mètre de haut, de forme rectangulaire, est supporté sur chacun de ses côtés par des statues figurant quatre personnages ayant pour point commun d’avoir annoncé la venue du Christ : deux prophètes (Isaïe et Jérémie) et deux rois (David et Salomon). Plusieurs tableaux en pierre monochrome jalonnent la paroi du collatéral gauche.Nous repassons la Loire pour monter aux Pialloux et traversons le hameau de Tarrier avant de monter aux Taillis. Nous traversons la forêt de Miaune et passons « Le Bois » pour atteindre Roche-en-Regnier. Roche-en-Régnier fut l’une des dix-huit baronnies du Velay qui donnaient droit à leur possesseur de participer au gouvernement de la contrée, privilège qui fut maintenu jusqu’au XIIIe siècle. Roche-en-Régnier fut le siège de l’une des plus anciennes seigneuries (mentionnée au Xe) et une place forte qui appartint un temps à la Couronne. Du château, édifié au XIIIe siècle sur un piton rocheux dominant le bourg, sans doute en lieu et place d’une ancienne fortification en bois, subsiste surtout, outre quelques murailles, le donjon circulaire, devenu l’emblème de cette commune. Alors que cette tour avait tôt cessé d’être la résidence ordinaire des barons de Roche, surtout après que la seigneurie fut passée aux mains de la puissante famille vivaroise de Lévis en 1340, elle garda néanmoins, étant visible de fort loin, la fonction d’affirmer la présence du seigneur en ces lieux, et de conférer en même temps de l’autorité à ses représentants permanents sur place. Nous redescendons vers la Loire par les Rouplats, passons Nant avant d’arriver à Vorey.

MT13 de Retournac à Vorey (Photos de l’étape)

21 km

Altitude mini 512 m, Altitude maxi 949 m

Ascension cumulée 798 m Descente cumulée 790 m

29 km effort