Chemin de Compostelle de Saint-Privat-d’Allier à Saugues

Quarante-et-unième journée : de Saint-Privat d’Allier à Saugues.

Nous quittons Saint-Privat d’Allier. Nous montons sur Combriaux, puis atteignons la Chapelle de Rochegude. Rochegude est une ancienne place forte à la frontière du Velay et du Gévaudan. Tour à tour possédée par les plus puissantes familles des environs : Mercœur, Montlaur, Rochebaron. La chapelle est dédiée à saint Jacques, et les pèlerins ne manquaient pas d’y accomplir leurs dévotions. Nous descendons vers Pratclaux. Nous passons La Guéronne. Nous arrivons à Monistrol d’Allier. Monistrol a pour église, et pour presbytère, un ancien prieuré roman qui dépendait de l’abbaye de la Chaise-Dieu. Nous remontons vers Escluzels et la chapelle de la Madeleine. Un texte de 1312 évoque un oratoire de la région de Monistrol, dédié à sainte Madeleine. Est-ce la grotte actuelle qui, selon certains, aurait servi d’habitation celtique, et serait la réplique de celle de la Sainte-Baume ? Au XVIIe siècle, une façade de pierre surmontée d’un fronton vint la clore et la transformer en chapelle ; elle connut, à la fin de ce siècle, une grande célébrité. Dans les tombeaux taillés dans le roc, à droite et à gauche de la chapelle, on a trouvé des ossements de femme et d’enfant, ainsi que des pièces de monnaie du début du XVIIe siècle. Nous atteignons Montlaure. Nous passons Roziers, Vernet et Rognac avant d’atteindre Saugues. La collégiale Saint-Médard est surmontée d’un clocher octogonal sur porche. La collégiale abrite un prestigieux mobilier, son trésor comprend une Vierge en majesté du XIIe siècle, et une pietà du XVe siècle. Riche en vieilles maisons, Saugues, dont la spécialité était le tournage des « esclops », (les sabots de bois) est dominée par la tour dite « des Anglais », un donjon carré du XIIIe siècle. La tour devrait son nom au siège subi en 1362 pour en déloger des routiers partisans des Anglais (un chevalier anglais, mort en 1380, repose dans une tombe gothique du cimetière). La chapelle des Pénitents est le siège d’une confrérie fondée en 1652, semblable à celle du Puy. Le Jeudi Saint, les membres de cette confrérie parcourent la ville en procession, dans un geste de foi et de pénitence, en cagoule blanche et munis d’une lanterne, excepté ceux qui, en rouge et pieds nus, portent croix et « colonne aux outrages ».

CS02 de Saint Privat d’Allier à Saugues (Photos de l’étape)

19,8 km

Altitude mini 602 m, Altitude maxi 1100 m

Ascension cumulée 745 m, Descente cumulée 679 m

27,3 km effort