Chemin de Compostelle (de Aroue à Ostabat

Soixante-Dixième journée : de Aroue à Ostabat.

C’est une étape vallonnée reliant la vallée du Saison dans la province basque de Soule à celle de la Bidouze dans la province basque de basse-Navarre. Nous partons de la ferme Bohoteguia à Aroue. Au château de Joantho, nous prenons la direction de la ferme Begorre, puis passons la ferme Etchebarria avant de rejoindre la ferme Pagueguy. Nous arrivons à la charmante chapelle romane d’Olhaiby. Nous passons la ferme Casabone, la ferme Jaurriberria, puis la ferme Benta. Nous arrivons au village de Larribar. L’église paroissiale est dédiée à l’Assomption de la Vierge Marie. Entourée d’un cimetière traditionnel avec les tombes en forme de disque caractéristiques du Pays Basque, appelées Hilarri, l’église conserve une statue en bois de style gothique. Nous traversons la Bidouze et montons à la Stèle discoïdale de Gibraltar, point de convergence des trois voies jacquaires, du Puy, de Vezelay et de Tours. Nous empruntons dorénavant le Chemin Navarrais, tronc commun aux trois chemins mentionnés ci-dessus. Nous montons à la Chapelle de Soyarce qui offre un magnifique panorama sur la chaîne pyrénéenne. Nous descendons sur le hameau d’Haranbeltz. La chapelle Saint-Nicolas date des XIIe et XIIIe siècles. C’est le seul vestige du monastère et de l’hospice dédié à Saint Nicolas, le saint patron des voyageurs. Il contient un retable du 17ème siècle, ainsi que des statues d’apôtres et de Marie. Au-dessus de la porte il y a un monogramme montrant la Croix de Malte avec cinq étoiles et en dessous d’elle un pèlerin dormant. Nous arrivons au bourg d’Ostabat avant de rejoindre la ferme de Gainekoetxea. Le nom français actuel est une francisation du nom occitan Òstavath, et n’a pas pour origine le nom basque. Ostabat signifie donc ‘vallée de Hosta’. Le nom basque d’Ostabat, Izura signifie « pente en dessous de la hauteur de roche ». La commune d’Ostabat-Asme comptait trois églises : Saint-Jean-Baptiste, Saint-Antoine et Sainte-Catherine. Le projet de construction de l’église paroissiale principale, Saint-Jean-Baptiste, émane du conseil municipal, dès 1867. En 1879, il est décidé que l’édifice sera érigé au centre du bourg.

CS31 de Aroue à Ostabat (Photos de l’étape)

24,8 km

Altitude mini 62 m, altitude maxi 290 m

Ascension cumulée 716 m, descente cumulée 652 m

32 km effort.