Chemin de Compostelle de Ostabat à Saint-Jean-Pied-de-Port

Soixante-Onzième journée : de Ostabat à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Nous allons passer de la vallée de la Bidouze, qui appartient au bassin de l’Adour, à clle de la Nive au cœur du Pays de Cize au pied des Pyrenées. Nous quittons Gainekoetxea en Ostobat, en direction de Larceveau. Nous passons près de l’ancien prieuré d’Utxiat, dont le moulin a été récemment restauré, nous montons au seuil de Galctaburia et sa belle croix en pierre du XVIIIe siècle, et atteignons Gamarthe. L’église paroissiale Saint-Laurent semble, de part son plan à vaisseau unique très simple, d’origine médiévale. Nous arrivons au hameau de Mongelos. Nous prenons la direction de Biscaya, puis Larraldeborda et Haripea et arrivons à un petit col où arrive le Chemin du Piemont qui vient de Lourdes. Nous passons Bussunaritz, L’église de Bussunarits-Sarrasinte est dédiée à l’apôtre Jean. Les parties les plus anciennes de l’architecture de l’église locale remontent au 15ème siècle, mais la construction du bâtiment d’origine peut avoir eu lieu plus tôt.  Nous passons devant le château d’Apat et arrivons à Saint Jean le Vieux. De l’église Saint-Pierre, le portail du XIIe siècle est la seule partie survivante du bâtiment de cette période. Nous atteignons l’église Sainte-Marie Madeleine, franchissons le ruisseau Laurhibar, et entrons dans Saint Jean Pied de Port par la porte Saint Jacques et la rue de la Citadelle, colonne vertébrale de la vieille ville. Saint Jean Pied de Port doit son nom à son emplacement stratégique au pied des montagnes bordant l’Espagne. Elle a été fondée au 12ème siècle par le roi de Navarre Sanche le fort. À la fin du XVIe siècle, la ville devient française. Saint Jean Pied de Port dégage encore une aura médiévale grâce à sa citadelle située au sommet, aux rues pavées et commerciales de la Citadelle et d’Espagne, à l’ensemble formé par l’église Saint Marie Madelaine « du Bout du Pont », la porte Notre-Dame et le pont sur la Nive, et au transit des milliers de pèlerins qui viennent à pied du centre de l’Europe ou arrivent d’Espagne pour commencer le pèlerinage. Nous sommes surpris de voir d’un seul coup tant de monde sacs au dos dans la rue sur notre chemin. C’est en effet un chemin beaucoup plus fréquenté, beaucoup plus international, qui commence.

CS32 de Ostabat à Saint Jean Pied de Port(Photos de l’étape)

20,9 km

Altitude mini 152 m, altitude maxi 275 m

Ascension cumulée 368 m, descente cumulée 365 m

24,6 km effort