Chemin de Compostelle de Carrion de Los Condes à Terradillos de los Templarios

Quatre-vingt septième journée : de Carrion de Los Condes à  Terradillos de los Templarios.

La plaine castillane domine avec sobriété et force cette étape qui comprend l’un des plus longs tronçons non peuplés du Camino Francès. Le long des 17 premiers kilomètres, au cours desquels les arbres sont rares, à l’exception de quelques peupliers, une longue et sans fin ligne droite, sans un seul village, pas de fontaine, pas d’ombre (heureusement aujourd’hui le temps est gris et légèrement pluvieux). De quoi testé le mental du pèlerin… Un terrain propice à la prière et à la méditation. Nous partons de Carrion de Los Condes et traversons le rio Carrion en direction de l’abbaye Santa Maria de Benivivere. Nous continuons jusqu’à Calzadilla de la Cueza et y trouvons l’unique bar-restaurant de la journée : Une pause s’impose. Nous passons le rio de la Cueza et atteignons Ledigos. Nous passons cette fois l’Arroyo de la Cueza pour arriver à Terradillos de los Templarios. Le village était sous la juridiction de l’ordre du Temple. Le Temple était l’un des ordres militaires chrétiens les plus célèbres. Fondée en 1118, après la première croisade, par neuf chevaliers Français dirigés par Hugo de Payens, son but initial était de protéger la vie des chrétiens qui ont fait des pèlerinages à Jérusalem après leur conquête. En tant que gardiens des lieux saints, les Templiers ont également étendu ce travail de garde au Camino de Santiago. Au XIIe siècle, il y avait dans les environs de Terradillos une auberge de pèlerins (aujourd’hui démolie) qui portait le nom de San Juan et qui était protégé par les Chevaliers du Temple. La légende raconte que c’est aussi dans cet endroit que les derniers Templiers ont enterré la fameuse poule aux œufs d’or. C’est un thème récurrent dans les enclaves templiers. En fait, Viana, sur la même route millénaire, est un autre endroit où la poule est également censée être enterré. Tout cela est dû à l’enrichissement de l’ordre. Il y avait d’autres théories qui les ont fait maîtres de l’art de l’alchimie et, par conséquent, des fabricants de grandes quantités d’or. La vérité est que la poule a été associée depuis des temps immémoriaux avec le métal précieux.

CS48 de Carrion de los Condes à Terradillos de los Templarios (Photos de l’étape)

25,8 km

Altitude mini 823 m, altitude maxi 901 m

Ascension cumulée 113 m, descente cumulée 84 m

25,8 km effort