Chemin de Compostelle de El Burgo Ranero à Leon

Quatre-vingt neuvième journée : de El Burgo Ranero à Leon.

Nous partons de El Burgo Ranero sur El Camino Real en direction de Reliegos (commune de Santas Matas) ou nous retrouvons les pèlerins de la Calzada Romana (variante nord). Nous descendons dans la vallée du Rio Esla et arrivons à Mansilla de las Mulas. Le pont dont l’origine remonte au XIIe siècle, est protégé par les imposants remparts qui entoure la ville. Nous passons Villamoros de Mansilla (Mansilla Major) et Puente Villarente (Villasabariego) avant de remonter dans la commune de Valdefresno en traversant Arcahueja et ValdelaFuente pour atteindre le col del Portillo. Nous redescendons vers Puente Castro pour passer le Rio Toro et entrer dans le centre de Leon. La cathédrale est le joyau de la ville. C’est au début du XIIIe siècle, sous le règne d’Alphonse X le Sage, que débuta la construction de cette cathédrale bâtie sur une église romane. La silhouette impressionne, avec ces deux tours (65 et 68 m) rattachées par des arcs boutants à la nef centrale. La tour clocher fut lancé au XIIIe et prit fin au XIVe, tandis que la tour de l’horloge débutée également au XIIIe n’a été achevée qu’au XVe siècle. La façade présente une superbe rosace, et trois portails finement sculptés. Le portail principal dit « de la Vierge blanche » ou « du Jugement dernier » est dominé par un Christ juge montrant ses stigmates. 1800 m² de vitraux, dont trois rosaces éclairent l’intérieur de l’édifice. La plupart sont d’origine. D’autres monuments remarquables sont à visiter : La Basilique de San Isidoro est considérée par certains comme la chapelle sixtine de l’art roman, ses peintures au plafond du panthéon royal sont exceptionnelles. C’est dans cette basilique que furent convoquées en 1188 les Cortes de Leon, dont les décrets ont été reconnus par l’Unesco comme « le plus ancien témoignage documentaire sur un système parlementaire en Europe ». L’Hostas de San Marcos fondé en 1173 pour les pèlerins, il devint un monastère accueillant les chevaliers de l’ordre de Saint-Jacques.  La majeure partie du couvent est désormais un parador luxueux, mais on peut visiter plusieurs de ses dépendances dont le musée, les patios, la salle capitulaire et le cloitre.

CS50 de El Burgo Ranero à Leon (Photos de l’étape)

37,2 km

Altitude mini 792 m, altitude maxi 900 m

Ascension cumulée 176 m, descente cumulée 217 m

39 km effort