Chemin de Compostelle de Villafranca del Bierzo à O Cebreiro

Quatre-vingt-Quinzième journée : de Villafranca del Bierzo à O Cebreiro.

Nous partons de Villafranca de Bierzo pour une ultime étape en Castille et Léon. Pour cela nous remontons la vallée du Rio Valcarce. Nous traversons Pereje avant de de rejoindre Trabadelo. Nous passons ensuite dans la commune de Vega de Valcarce et traversons successivement les hameaux suivants : Las Herrerias, la Portela de Valcarce, Ambasmestas, Vega de Valcarce, Ruitelan, Las Herrerias de Valcarce, La Faba et La Luguna de Castilla. Vila de Calcarce est dominé par le Château de Sarracín. Sa construction originale est attribuée au Xe siècle, son nom est celui de Sarracino, le fils premier-né du comte Gaton, comte de Bierzo et d’Astorga. Cependant, la majeure partie du château daterait du 14ème siècle, quand il appartenait au marquis de Villafranca. Nous atteignons la borne frontière de la Galice peu avant de rejoindre le beau village de O Cebeiro. Perché à 1300 m d’altitude, et entouré des sommets du massif galicien, le village offre un magnifique panorama sur la Sierra de Ancares, déclarée réserve de biosphère par l’Unesco. Le charme de ce village est dans ses « pallozas », ces huttes typiques de la région sont antérieures à l’arrivée des romains et probablement d’origine celte. De forme ovale ou circulaire de 10 à 20 mètres de diamètre, elles possèdent un mur de pierres sèches, coiffé d’un toit de chaume, une toiture parfaitement adaptée à pour supporter le poids de la neige et les assauts du vent fréquent en hiver. L’église Santa Maria la Real est connu pour le miracle qui y eut lieu au XIVe siècle : Sous les yeux sceptiques du prêtre qui officiait, du pain et du vin se transformèrent en chair et en sang. Son autel conserve le calice (dit du Saint Graal) et la patène (plateau recevant les hosties) qui auraient été les récipients du miracle, ainsi que le reliquaire contenant la viande et le sang. Le baptistère qui est séparé du reste de l’église présente un imposant font baptismal du IXe siècle, issu d’un seul bloc de granit et permettant une immersion complète, pratique très répandu au XIIe siècle. O Cebreiro fut un lieu important lors de la lutte contre les troupes napoléoniennes du Premier Empire, durant la Guerre d’indépendance espagnole (1808-1814), du fait de sa position stratégique de passage entre la Castille et la Galice.

CS56 de Villafranca del Bierzo à O Cebreiro  (Photos de l’étape)

29,2 km

Altitude mini 498 m, altitude maxi 1293 m

Ascension cumulée 1363 m, descente cumulée 591 m

42,8 km effort