Saint-Pol – Paris par les chemins de Pèlerinage (Premième partie – Chemin du Mont Saint Michel, de Saint-Pol-de-Léon à Saint-Brieuc)

Douzième Journée de Pleubian à Lézardrieux

De Pleubian, nous descendons à Kermagen pour reprendre le sentier côtier en direction du Québo. Nous passons Port la Chaîne, Créach Maout et Porz Ran. Au Québo, naît le Sillon de Talbert. Cette langue sableuse et de galets protège également le littoral de l’érosion et des vagues, spécialement durant les grandes marées. Il offre une zone maritime presque toujours calme entre l’est du Sillon et l’île de Bréhat située 5 km au sud-est. La langue est bordée au nord par plusieurs rochers rendant la navigation côtière délicate et auxquels elle était autrefois reliée. À trois kilomètres au nord se trouvent les récifs des Épées de Tréguier sur lesquels est bâti le phare des Héaux de Bréhat marquant l’entrée ouest de la baie de Saint-Brieuc. Le sillon de Talbert constitue le point continental le plus septentrional de la Bretagne.

Nous contournons la pointe de Lanros et le Centre d’étude et de valorisation des algues (CEVA), cette société d’économie mixte, est le centre technique spécialisé dans l’étude des algues. Il met en œuvre une recherche appliquée et en assure le transfert de connaissances dans le monde industriel. Il est reconnu en tant qu’institut technique agro-industriel et institut technique agricole. Nous montons à la ferme de Goré, la tour de Ker Hervé et redescendons vers la Chapelle de Bonne Nouvelle.

Nous passons Ty Ar Quéré, Porz Guyon et arrivons dans la Baie de Pommelin ; Le Paradis se trouve en fond de Baie et après le pont sur Bouillennou nous remontons vers le beau hameau de Kermouster qui offre un beau panorama sur le Trieux, Loguivy et l’île de Bréhat.

Nous prenons la petite route de Kernarhant pour rejoindre le phare de Bodic puis Prat et Ker Hamon. Du lavoir de Coalan, nous continuons vers Kermenguy avant de descendre sur Lézardrieux.

RP12 de Pleubian à Lézardrieux (Photos de l’étape)