Paris-Rome par les chemins de Pèlerinage (Première partie – Chemin de Compostelle, voie de Sens, de Paris à Vézelay)

Septième étape de Champigny-sur-Yonne à Sens

De nouveau nous serons accompagnés sur les cinq premiers kilomètres par nos hôtes, jusqu’à Villemanoche. Nous les laissons pour atteindre Pont-sur-Yonne. Nous visitons son église du 13e siécle en forme de croix latine.

Nous suivons maintenant le GR213 qui nous emmène à Villeperrot, puis Villenavotte et après la traversée de l’A19, Courtois-sur-Yonne.

Nous montons ensuite à Saint-Martin-du-Tertre, où depuis l’église du 18e siècle qui domine la falaise, on a une magnifique vue sur la vallée de l’Yonne et l’agglomération de Sens.

Sens vient du peuple gaulois, les Sénons qui se sont emparés de Rome sous la conduite de Brennus au bouclier célèbre en 390 avant JC.

Sens est aussi le confluent de l’Yonne avec un de ses principaux affluents rive droite : la Vanne. Celle-ci, dont la source se trouve dans l’Aube, coule sur près de 60 kilomètres d’est en ouest et constitue par son captage et ses nombreuses dérivations (les ru), la principale source d’eau de la ville depuis l’Antiquité. En effet, les Romains ont construit au Ier siècle, un aqueduc pour capter l’eau de la Vanne à partir de captages à Theil-sur-Vanne, Noé, Le Clos de Noé, Malay-le-Grand afin de l’acheminer sur 15 kilomètres jusqu’à la cité d’Agedincum, ancêtre de la ville de Sens. Ce captage a été prolongé jusqu’à Paris avec l’aqueduc de la Vanne au 19e siècle.

Au moyen-âge, Sens comprenait les diocèses de Chartres, Auxerre, Meaux, Paris, Orléans, Nevers et Troyes. En 1234, Saint-Louis épousa Marguerite de Provence dans la Cathédrale Saint-Etienne. En 1622, les guerres de religion et la création de l’archevêché de Paris firent perdre son rôle de premier plan à Sens qui ne garda sous son autorité qu’Auxerre, Nevers et Troyes.

CR07 de Champigny à Sens ; Sens (Photos de l’étape)

22.1 km,

altitude mini: 59m, altitude maxi: 152m,

Ascension cumulée: 344m, Descente cumulée: 348m.

KM EFFORT: 25.5