Paris-Rome par les chemins de Pèlerinage (Deuxième partie – Chemin d’Assise, de Vézelay à Ars-sur-Formans en passant par Cluny)

Vingt-cinquième étape de Tramayes à Beaujeu.

De Tramayes, nous partons vers les Pugets en passant par le Creux de la Grange. Nous passons Neuilly, Le Perret avant de remonter dans le Bois de la Roche en suivant le ruisseau de Tavoisy.

Arrivés à la Grande Diane, à la hauteur de Cenves (Rhône) nous laissons le chemin de Compostelle qui redescend vers Saint-Jacques-des-Arrêts à droite, pour rejoindre le Col de Boubon.

Nous continuons sur la route en corniche au-dessus de la haute vallée du Grosne vers la Croix du Fut Froid. Par un sentier sur la gauche, nous rejoignons le Col de Fontmartin, puis la Croix de Vernebois et montons encore vers la Montagne des Aiguillettes, nous suivons encore la crête vers La Lienne et redescendons vers le Col du Fut d’Avenas.

Nous remontons alors vers le crêt de la Murette et la Croix Callet (826m) avant de redescendre assez fortement vers Beaujeu en passant par Malval et la Grange du Milieu puis en suivant le ruisseau du Font.

Beaujeu s’honore d’un glorieux passé. Elle est la capitale historique du Beaujolais, région à laquelle les seigneurs du lieu ont donné leur nom. Elle fut l’une des trois baronnies du royaume de France, à une époque, entre le XIème et le XVème siècle, où les Beaujeu entraient par alliance dans la famille royale. Cette aura, elle la doit à l’habileté de ses seigneurs, aussi brillants politiques que redoutables guerriers. De Beaujeu, les seigneurs du lieu contrôlaient l’un des principaux axes de transport entre le Sud et Paris, via le Bourbonnais, avant que l’axe de la Saône ne le supplante. L’église Saint-Nicolas, consacrée en 1132 par le pape Innocent II en personne, témoigne de cette histoire et de cette influence.

CR25 de Tramayes à Beaujeu (Photos de l’étape)

21.9 km,

Altitude mini: 306m, Altitude maxi: 828m,

Ascension cumulée: 669m, Descente cumulée: 826m.

KM EFFORT: 28.6