Paris-Rome par les chemins de Pèlerinage (Quatrième partie – Chemin d’Assise, de Saint-Jean de Maurienne à Campo Ligure)

Cinquante-Deuxième étape de Canelli à Acqui-Terme.

De Canelli, nous remontons vers Cassinascio en passant Giovione, puis restons sur la ligne de crête en passant Chiesa et Rocchetta Palafea jusqu’à Montabone.

Aménagée en grappe sur une colline dominant la vallée de Belbo, Rocchetta était à l’origine une garnison militaire composée de la tour et d’un château qui a ensuite été détruit.

Montabone est notre dernier village dans la province piemontaise d’Asti. Nous passons dans la province piemontaise d’Alexandrie.

Nous redescendons vers Terzo en passant par Cagno et suivons la vallée du Bormida jusqu’à Acqui Terme.

La bollente : Un édicule octogonal en marbre, construit en 1879 par l’architecte Giovanni Ceruti. entoure une source thermale d’où s’écoule de l’eau bouillante et cicatrisante: 560 litres par minute à 74,5 ° C d’une eau sulfureuse-saline-brome-iode.

Dans le quartier de Bagni, sur la rive droite de la Bormida, il existe d’autres sources thermales (Lago delle Sorgenti, formé de sept sources à 45-55 ° C; Fontanino dell’Acqua Marcia, environ 20 ° C).

La cathédrale de Santa Maria Assunta a été construite à partir du Xe siècle et consacrée en 1067 par l’évêque Guido, vénéré comme patron de la ville et du diocèse. Il s’agit d’un édifice roman avec un plan en croix latine à l’origine à trois nefs, qui est devenu cinq au XVIIIe siècle. L’intérieur présente des décorations des XVIIIe et XIXe siècles: l’autel baroque de San Guido d’Acqui et le triptyque de l’Annonciation ou de la Vierge de Monserrat du peintre catalan Bartolomeo Bermejo (fin du XVe siècle) sont remarquables.

CR52 de Canelli à Acqui Terme; Acqui Terme(Photos de l’étape)

23,3 km,

Altitude mini: 158m, Altitude maxi: 479m,

Ascension cumulée: 609M, Descente cumulée: 601M.

KM EFFORT: 29.4