CHEMIN PORTUGAIS 20 PORTO COVO CERCAL DO ALENTEJO

Chemin Portugais de Porto Covo à Cercal do Alentejo

Porto Covo – Valverde – Godins Velhos – Varzea da Mandorelha – Cercal do Alentejo

Au départ de Cercal do Alentejo, la première partie du trajet passe par des petites fermes, avec leurs haies, leurs potagers et leurs vergers. À cet endroit, la vie s’écoule au rythme des semailles, du binage et des récoltes. Après une zone plus aride, peuplée d’eucalyptus, on arrive au chaparral. Ici, les arbousiers peuvent atteindre des tailles d’arbre. On voit apparaître, le long du chemin, plus de 150 espèces de plantes différentes ! Nous marchons véritablement dans un point chaud de biodiversité ! Environ un quart de ces plantes sont endémiques de la péninsule Ibérique, certaines n’existent que sur la côte sud-ouest du Portugal. Respirez les parfums des plantes aromatiques comme la lavande papillon, le thym, le calament ou le romarin.

Sur le plateau côtier, on voit surtout des champs de céréales qu’égayent les alouettes, pipits, bruants proyers et cisticoles, même en pleine chaleur estivale. Ces oiseaux ont un camouflage parfait, indispensable pour échapper aux prédateurs, surtout les femelles lors de la couvaison. Le nid est un bol géométriquement parfait, creusé dans le sol et tapissé d’herbes et de mousse séchées. Le nid de l’alouette est si mimétique que nous avons beau ouvrir grand nos yeux, nous ne le voyons pas. Les petits rapaces qui survolent les champs de céréales à la recherche de ces oiseaux et souris sont des faucons crécerelles. L’air que l’on respire et la ligne bleue de l’horizon font ressentir la présence de la mer.

16,1 km